Étiquette : mobilité intelligente

CIAMIL mobilite intelligente

Récemment, une étude (https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1095639/circulation-congestion-laval-couronne-nord-nombre-heures-perdues-double) commandée par la Société de transport de Laval (STL) a montré que la congestion routière au nord de Montréal prend de plus en plus d’ampleur. Selon l’évaluation des chercheurs, le trafic a augmenté de 46 % en moyenne au cours des 4 dernières années.

 

L’augmentation du nombre de véhicules sur les routes serait l’une des causes principales de ce phénomène. On prévoit d’ailleurs que cette tendance se maintiendra dans les prochaines années et que le parc automobile continuera à croître. Bref, la congestion automobile en région métropolitaine pourrait encore s’aggraver. Sachant que nos voitures sont utilisées seulement 5 % du temps environ, il devient urgent de réfléchir à des solutions alternatives de transport.

 

C’est pourquoi nos décideurs s’intéressent et investissent de plus en plus dans la mobilité intelligente. Ce concept propose un usage optimal des différents moyens de transport pour faciliter nos déplacements. Évidemment, la mobilité intelligente est possible lorsque les transports en commun sont performants et que des outils technologiques existent. En somme, elle requiert un ensemble de solutions pour rendre nos déplacements plus harmonieux et plus durables.

 

Chose certaine, pour des raisons logistiques et environnementales, nos sociétés doivent trouver des alternatives à l’automobile en solo. Et justement, au Québec, la ville de Laval investit beaucoup en mobilité intelligente. De nouveaux outils sont maintenant offerts pour se déplacer plus efficacement et en évitant le trafic. Voici quelques-unes de ces innovations.

 

Des outils intelligents pour se déplacer facilement à Laval

STL Synchro+: une mobilité intelligente

Pour améliorer la mobilité intelligente, la STL a pris l’initiative de développer des applications mobiles pour son réseau de transport. Disponibles pour les technologies Android et iPhone, elles permettent de consulter les horaires en temps réel ou planifié. Ainsi, en ajoutant ses arrêts favoris, l’utilisateur est informé par SMS ou par courriel des retards et des détours de son autobus. Il peut également suivre celui-ci en temps réel et même trouver un trajet grâce à un planificateur Google.

 

L’application STL Synchro +, qui permet de planifier un itinéraire complet sur tout le réseau métropolitain, est un outil supplémentaire en mobilité intelligente. En effet, l’utilisateur peut ainsi consulter les horaires et planifier un trajet incluant une correspondance avec la Société de transport de Montréal, de l’Agence métropolitaine de transport et du Réseau de transport de Longueuil.

 

Pour télécharger les applications de la STL et se synchroniser au réseau : https://www.stl.laval.qc.ca/fr/stl-synchro/applications-synchro/

Mesures préférentielles pour les bus :

La STL, en étroite collaboration avec la Ville de Laval, a mis en place des innovations majeures avec cinq dispositifs de mobilité intelligente qui donnent priorité au transport collectif. Il s’agit principalement de technologies qui permettent des ajustements en temps réel ou d’aménagements pour contourner la congestion routière.

 

  • Feux prioritaires intelligents : Il s’agit d’un système unique qui permet aux autobus de communiquer automatiquement avec les feux de circulation. Lorsqu’ils sont en retard ou bondés, ils peuvent obtenir une priorité de passage en allongeant la durée du feu vert. Ce système est installé sur 232 intersections à Laval, soit 90 % du réseau de la STL. Tous les véhicules de la STL sont équipés de ce système, incluant les minibus de transport adapté. Ce dispositif s’inscrit tout à fait dans le concept de mobilité intelligente.
  • Feux chandelles : Ces feux de circulation sont intégrés au système de communication intelligent avec les véhicules de la STL. Un feu chandelle accorde la priorité à l’autobus, alors que le feu est encore rouge pour les automobilistes.
  • Voies réservées : Nombreux sont les utilisateurs de transport en commun qui apprécient cette mesure. En effet, 14,4 km de nouveaux corridors routiers réservés exclusivement aux autobus permettent des déplacements encore plus rapides, particulièrement aux heures de pointe.
  • Voies d’évitement : Ces nouvelles voies permettent aux autobus de contourner les bouchons de circulation aux intersections, tout en facilitant les virages à droite pour les automobilistes. Ainsi, les véhicules de transport en commun sont mieux positionnés pour repartir en priorité au feu vert, surtout si l’intersection est munie d’un feu chandelle!
  • Déplacement des arrêts : 77 abribus ou arrêts d’autobus ont été repositionnés après l’intersection, ce qui permet d’éviter de manquer le feu vert. En traversant l’intersection tout de suite, les autobus gagnent de précieuses secondes à chaque arrêt effectué.

 

La mobilité intelligente : un ensemble de mesures qui améliorent le quotidien

Au premier abord, ces diverses initiatives à Laval semblent avoir un impact minime. Pourtant, à la fin d’une année et pour tous les circuits additionnés, elles peuvent mener à une réduction de temps de parcours de 100 000 heures. C’est d’ailleurs tout l’intérêt de la mobilité intelligente: un assortiment de dispositifs qui améliorent l’offre et l’efficacité de nos transports. À n’en pas douter, ces mesures s’ajouteront les unes aux autres au cours des prochaines années pour enfin mener à de réelles alternatives à l’automobile et à la congestion routière.

Mots clés: ,

GESTION MULTIMODALE DES DÉPLACEMENTS

La gestion multimodale des déplacements

LA GESTION MULTIMODALE DES DÉPLACEMENTS : OUTIL IMPORTANT DE LA MOBILITÉ INTELLIGENTE

Dans l’optique d’optimiser les déplacements, il est de rigueur d’adopter les meilleurs moyens techniques pour l’optimisation du transport collectif. Comment faire? En centralisant toutes les données de gestion des déplacements, tout simplement.

Nous sous-estimons fréquemment la puissance de l’harmonisation des mesures dans le cadre de l’optimisation des flux de transport. La mobilité devient intelligente lorsque nous prenons les moyens de la mesurer par des outils de qualité et des données probantes. De la sorte, il devient possible d’utiliser les différentes plateformes pour jumeler les savoirs acquis et lisser l’ensemble des processus et réseaux de transport.

Qu’il s’agisse de trains, d’avions, d’autobus, d’autosolo, de taxis, de vélos, il est important de mesurer la fréquence des déplacements, et de générer des plaques tournantes qui permettent de gérer le transport. D’où l’importance d’accumuler les données non nominatives. La multimodalité renvoie à l’idée générale selon laquelle un utilisateur peut utiliser une panoplie de moyens de transport pour se déplacer vers une destination donnée, et ce, de façon efficiente (délais) et le plus efficacement (au bon endroit) possible.

L’enjeu prioritaire, par la suite est toujours le même : celui de trouver l’utilité des données amassées et d’en générer des actions concrètes en mobilité intelligente. Faire parler les indicateurs et les utiliser pour favoriser une intermodalité et des effets concrets sur les déplacements des usagers de réseaux de transport. Les données utilisateurs sont d’ailleurs centrales à cette démarche. Évidemment, l’idée d’intermodalité nous ramène nécessairement à l’enjeu d’interopérationnalité des données de transport et des infrastructures de transport.

L’innovation en mobilité intelligente vient de la capacité d’amasser des données et de prévoir de manière intelligente les déplacements, peu importe la forme que prennent ceux-ci, et peu importe le moyen de transport utilisé. Le CIAMIL pourra d’ailleurs compter sur l’appui solide des entrepreneurs et des chaires de recherche spécialisées pour en arriver à un corpus de connaissance qui sera bénéfique à la société dans le domaine civil, au milieu scientifique ainsi qu’aux entreprises innovantes en matière de transport ou d’architecture de données.

Le « TOD », une conséquence immédiate de la mobilité intelligente

Le concept de transit oriented development (TOD) est en amont de toute initiative de mobilité intelligente. À partir de gestion multimodale des déplacements, les administrations en sont venues à développer des quartiers optimisés pour les déplacements, des plateformes multimodales, à partir d’études en urbanisme et d’outils d’optimisation des déplacements.

Les efforts d’optimisation des déplacements, en dehors de considérations technologiques et techniques, en sont venus à avoir un effet sur le cadre bâti. La gestion des données et l’intermodalité a pour assise théorique la donnée utilisateur, et l’utilisation optimale de cette donnée a pour effet d’optimiser les déplacements, donc le réel, les infrastructures de transport et même le cadre bâti dans son ensemble.

Lorsque nous parlons de mobilité intelligente, la société civile peut avoir des difficultés à saisir de quoi il s’agit. L’utilisation de données pour influencer la construction des infrastructures de transport est l’aspect le plus facilement explicable aux futurs utilisateurs de la mobilité intelligente. À partir de mesures et de données utilisateurs, nous en venons à avoir un impact concret sur le monde réel! Construire une voie réservée ou pas, un tram, un viaduc, un pont, une gare, un arrêt d’autobus, un stationnement incitatif, à partir de données probantes et d’intelligence statistique. Le tout sans oublier de considérer les effets du monde réel sur l’utilisation des modes de transport : bris, interruptions, etc.

L’objectif central derrière la gestion intermodale des transports est de lisser les points de convergence entre les différents modes de transports et d’éventuellement en arriver à utiliser une seule plateforme pour gérer l’ensemble de l’information. De cette manière, il est facile d’en arriver à arrimer toutes les solutions de transport, harmoniser pour en faire une offre plus complète de transport. En bref, nous concrétisons ainsi le concept de Mobility as a service (MAAS).

 

VOTRE ENTREPRISE A UNE SOLUTION INNOVANTE À PROPOSER AU CIAMIL?  CONTACTEZ-NOUS POUR EN DISCUTER!

Votre entreprise, votre chaire de recherche cherche à créer des solutions adaptées aux enjeux de mobilité intelligente d’aujourd’hui? Le Centre d’Incubation en Mobilité Intelligente de Laval (CIAMIL) peut vous aider à aller plus loin par son accompagnement stratégique et son financement.

Pour faire face aux défis imposants du transport et de la mobilité, les infrastructures technologiques de transport doivent évoluer rapidement, et ainsi permettre une durabilité accrue des infrastructures physiques de transport. À partir de cette approche, il deviendra plus facile de prévoir les flux de transport et d’adapter les offres. Sans oublier les effets majeurs de réduction de la congestion sur nos réseaux dans la région métropolitaine.

Mots clés: , , , , ,