• Accueil
  • Services publics à Laval: du transport collectif à la mobilité durable

Services publics à Laval: du transport collectif à la mobilité durable

Depuis quelques années, la gestion des transports publics est un enjeu de taille au Québec. En effet, des transformations majeures sont en cours dans notre société et les anciens modèles sont en pleine mutation. C’est dans ce contexte qu’on entend de plus en plus parler de mobilité durable, aussi appelée mobilité intelligente. Ce nouveau paradigme mise sur une gestion complètement différente du territoire, pour inclure des déplacements pratiques, actifs et respectueux de l’environnement. Évidemment, un tel virage sous-entend d’importants changements dans l’administration des transports publics.

Ces transformations offrent d’ailleurs de nombreuses opportunités aux développeurs, entrepreneurs et autres innovateurs. Particulièrement à Laval, où les gestionnaires publics ont procédé à une planification stratégique de l’aménagement, de l’urbanisme et bien sûr du transport collectif. Pour en savoir plus à ce sujet, le CIAMIL vous propose un survol des grandes orientations qui façonnent actuellement la mobilité de l’avenir.

Mobilité durable à Laval : 4 axes de gestion des transports publics

Ces grandes orientations de la Société de transport de Laval (STL) sont tirées du Plan Stratégique 2013-2022

Développer, optimiser et intégrer les services

Le transport collectif de Laval s’est grandement développé au cours de la dernière décennie et la STL poursuit son élan. En effet, l’offre de service est constamment améliorée sur les grands axes, dans les quartiers résidentiels et partout sur le territoire. L’objectif visé est une meilleure performance du réseau et l’attraction de nouvelles clientèles, comme les automobilistes et les personnes âgées. D’importantes avancées ont donc été faites récemment, avec des mesures préférentielles comme les feux de circulation intelligents et l’implantation de voies réservées aux autobus.

Pour réussir son virage vers la mobilité durable, la STL souhaite aussi orienter sa gestion des transports publics vers les grands projets métropolitains. C’est pourquoi elle souhaite le prolongement du métro, tout comme l’amélioration des lignes de trains de banlieue et l’électrification du réseau. De plus, le développement de plusieurs corridors régionaux pour autobus est une priorité. Enfin, des solutions de transport collectif sont constamment élaborées pour contrer l’impact des nombreux chantiers routiers.

Améliorer l’expérience client

Répondre aux besoins de la clientèle est une part importante de la gestion des transports publics. Effectivement, les services doivent être efficaces et s’améliorer en continu pour réussir le virage vers la mobilité durable. La STL accorde donc une grande importance à mieux connaître les enjeux de la clientèle et y répondre. Ici, les outils technologiques ont un immense potentiel.

De nombreuses avancées ont déjà été réalisées, comme l’application STL Synchro, les afficheurs numériques ou le paiement sans contact par carte de crédit. Toutefois, les solutions doivent être bonifiées ou multipliées pour répondre aux défis suivants :

  • Effectuer des sondages en continu sur la qualité des services
  • Améliorer la gestion des transports : fiabilité, ponctualité, confort, etc.
  • Diffuser des informations précises et en temps réel sur le service
  • Améliorer les fonctionnalités de la carte Opus (application mobile de billettique, recharge aux guichets bancaires, etc.)
  • Coordination de l’information interréseau pour la région métropolitaine
  • Optimiser les opérations et les délais pour le transport adapté

Arrimer le transport collectif et l’aménagement du territoire

La STL est aussi consciente que le virage vers la mobilité durable dépasse largement l’amélioration de son service. En effet, un tel changement exige une transformation complète de la gestion publique des routes et du territoire.

Heureusement, la Ville de Laval et la STL travaillent en commun pour repenser la municipalité. La collaboration s’est d’ailleurs énormément renforcée au cours des dernières années, notamment au niveau de l’aménagement des secteurs. Dorénavant, les développements ou réaménagements immobiliers et routiers s’effectuent selon une approche durable. Les quartiers sont plus denses, multifonctionnels et accordent une place importante aux transports collectifs. L’objectif est de favoriser l’intermodalité et les déplacements actifs, des enjeux qui sont au cœur de la mobilité intelligente.

Mettre en place des solutions écoénergétiques et innovantes

Enfin, pour réellement transformer la mobilité des utilisateurs, la gestion des transports publics devra simplifier l’accès aux solutions de rechange. L’auto en solo est encore un choix primé parmi les citoyens, qui ont surtout besoin de facilité pour changer leurs habitudes. Bref, même si des options sont proposées, celles-ci doivent surtout devenir plus accessibles et invitantes.

Par exemple, il faudra trouver de nouveaux outils pour favoriser les déplacements en covoiturage ou en autopartage. Des services de jumelage sont offerts par le Réseau de transport métropolitain, mais des solutions technologiques devront aussi être créées afin d’encourager leur utilisation.

Le CIAMIL : un incubateur pour vos projets technologiques

En terminant, rappelons que la mission du CIAMIL est de soutenir les initiatives et l’accélération vers la mobilité intelligente à Laval. Si vous avez des idées, des projets ou des questions, n’hésitez pas à communiquer avec notre équipe. Nous avons plusieurs ressources et partenariats à offrir, assurez-vous de saisir cette opportunité!